Les Français d’Europa-Park #4 : Virginie Schaeffer, chanteuse et étoile du dîner-spectacle

« La musique est plus venue à moi que moi à la musique, cela s’est imposé comme une évidence ». C’est avec ces mots que Virginie Schaeffer a commencé à partager son histoire avec nous. Vous avez désormais l’habitude, la série des « Français d’Europa-Park » vous emmène à la rencontre de passionnés travaillant au parc. Après le portrait du clown Charly Panto, nous continuons sur notre lancée artistique avec Virginie, chanteuse du dîner-spectacle. 

Depuis sa plus tendre enfance, Virginie savait qu’elle chanterait et monta sur scène dès ses 14 ans. Sa famille l’a toujours soutenue et poussée à suivre ses rêves. Mais comme la plupart des parents, ces derniers étaient tout de même rassurés par le fait qu’elle étudie. Son master en poche et après un an et demi en tant que responsable commercial chez un torréfacteur alsacien, elle démissionna pour embrasser une carrière artistique. Elle a toujours pu compter sur le soutien sans faille de son père issu d’une famille de sourds et muets. Elle parle avec émotion de la fierté qu’elle voyait dans ses yeux et des valeurs de ténacité qu’il lui a transmises.

Virginie est notamment connue à Europa-Park pour sa participation à de nombreuses éditions du dîner-spectacle depuis 2001 ! Cet événement allie un spectacle d’exception avec des numéros à couper le souffle ainsi qu’un menu gastronomique à 4 plats concocté par Peter Hagen-Wiest, le chef de notre établissement 2 étoiles Michelin Ammolite – The Lighthouse Restaurant.

Le pianiste d’Europa-Park Paul Doubliez a repéré le potentiel de Virginie et a immédiatement voulu la proposer au parc où lui-même se produisait déjà. C’est ainsi qu’en 2000, Virginie a donné son premier concert au parc et qu’elle y a toujours eu un pied notamment pour des soirées privées d’entreprise, des late shows ou des représentations à l’hôtel « Colosseo ». Ensuite, elle a rapidement intégré le dîner-spectacle !

À Europa-Park, il y a des moyens et des infrastructures techniques incroyables ! C’est très agréable !

Elle a déjà participé à toutes les parties du dîner-spectacle que ce soit les numéros ou bien les ambiances musicales lorsque les spectateurs savourent leur menu gastronomique. Certaines éditions, elle combinait même les deux ! Cette année, elle anime les interludes musicales avec la complicité des frères Murray & Steven Hockridge. Elle s’épanouit réellement avec ce duo qui l’ouvre à un nouveau répertoire. C’est même grâce à eux qu’elle s’est mise à la basse ! Une nouvelle corde à son arc puisqu’elle maîtrise déjà la mandoline et la guitare. Pour elle, son évolution dans le dîner-spectacle contribue à sa longévité qu’elle partage avec un autre français que vous connaissez bien et qui saura vous faire rire dans son rôle de « Monsieur Catastrophe » : Stéphane Bulcourt !

Stéphane Bulcourt apporte aussi une touche française au dîner-spectacle !
Stéphane Bulcourt apporte aussi une touche française au dîner-spectacle !

Certains alsaciens reconnaissent Virginie malgré son physique qu’elle qualifie de « caméléon ». Quelques fois platine, tantôt blonde, parfois châtain, avec ou sans boucles, la plupart des spectateurs ne la reconnaissent pas d’une année à l’autre !

À Europa-Park, les attentes du public sont différentes puisqu’il s’agit d’un parc de loisirs et d’un lieu de divertissement. Les spectateurs apprécient écouter des chansons qu’ils connaissent. C’est pour cela qu’il est rare que les artistes interprètent leurs propres titres. Les musiciens dont Virginie choisissent ensemble le répertoire, c’est-à-dire la trentaine de chansons interprétées, et leur répartition. Ils répètent beaucoup ensemble en amont. Ce n’est que peu de temps avant les premières représentations que le spectacle est joué sur scène.

Pendant les actes, Virginie n’a pas le temps de s’ennuyer ! Il faut se remaquiller, vérifier que tout est prêt pour le set suivant. Le temps passe vite et le rythme est soutenu ! Au fil des années, Virginie a appris à se maquiller et à se coiffer toute seule. Sa partie préférée de sa mise en beauté est le style vestimentaire.

Je prends un réel plaisir à choisir mes tenues de scène. Je ne me refuse rien et me permets toutes les folies ! Je m’éclate !

Entre le maquillage et l'habillage, Virginie s'éclate !
Entre le maquillage et l’habillage, Virginie s’éclate !

Elle apprécie énormément la famille Mack, notamment Roland Mack, propriétaire d’Europa-Park, avec qui elle s’entend très bien depuis ses débuts au parc. Il a suivi son évolution et elle le considère comme son mentor. Elle parle d’une affection réciproque et relève son ardeur et son professionnalisme. Virginie souligne aussi la reconnaissance de Roland Mack pour sa fidélité. Entre eux, la communication se fait à la fois en français et en allemand ce qui témoigne une nouvelle fois de l’amitié franco-allemande qui règne à Europa-Park. Elle évoque aussi avec bienveillance le parcours de Thomas Mack et sa sensibilité pour l’entertainment ainsi que tout l’univers du spectacle.

Un autre point commun que Virginie entretient avec la famille Mack est la fierté de ses racines. Elle est née à Strasbourg, a ensuite longtemps habité dans le Ried et a désormais élu domicile dans la région de Mulhouse. Alsacienne convaincue, elle évoque sa personnalité comme un mélange à la croisée des chemins entre la France et l’Allemagne. Sa folie et sa créativité à la française sont une belle complémentarité à sa rigueur et son exigence à l’allemande.

Le côté international d’Europa-Park lui a fait découvrir d’autres mentalités comme celles des anglais notamment auprès des frères Murray & Steven Hockridge. Ils connaissent tout le répertoire pop anglais par cœur et jouent sans partition. Alors que les Allemands la suivent à la lettre ! Le duo britannique n’hésite pas spontanément à descendre d’un demi-ton juste avant d’entrer sur scène. Virginie a donc appris la souplesse et la flexibilité à leurs côtés ce qui lui procure le sentiment de toujours progresser.

Les frères Murray & Steven Hockridge l'accompagnent aussi sur le set Queen !
Les frères Murray & Steven Hockridge l’accompagnent aussi sur le set Queen, ainsi que la chanteuse britannique Maisie Humphreys !

Virginie a toujours une multitude de projets en tête et a vécu 1001 expériences : 5 albums, des premières parties d’artistes de renom comme Eddy Mitchell et Juliette Gréco ou encore les sélections de l’Eurovision !

Elle a aussi composé et interprété l’hymne du club de football cher à tous les Alsaciens, le Racing Club de Strasbourg Alsace ! Ce chant fédère les supporters du stade la Meinau comme ceux de la Family Zone dont Europa-Park est partenaire. C’est non sans fierté qu’elle a emmené ce chant jusqu’au Stade de France devant plus de 70 000 personnes à l’occasion de la finale de Coupe de la Ligue.

Virginie s’est même lancé dans l’aventure The Voice – La plus belle Voice en 2016. Elle a choisi de préserver ses enfants des strass et des paillettes en leur cachant sa participation. Ils l’ont découvert par l’intermédiaire de leurs camarades de classe lors de la diffusion sur TF1. Elle pense avoir bien fait car son métier ne doit pas interférer dans la vie de ses 3 petits trésors. S’il est primordial pour elle de les protéger, elle partage néanmoins avec eux sa passion dès la grossesse. Ses enfants sont ses plus grands fans et étaient très inquiets que le dîner-spectacle ne puisse pas avoir lieu cette année car ils se rendent compte de l’épanouissement que procure ce show à leur maman.

J’ai envie de leur montrer que quand on a une passion, il faut la vivre à fond !

Virginie vit sa passion à fond !
Virginie vit sa passion à fond !

Si la musique prend une place dans la vie de Virginie, elle s’est tout de même ouverte à d’autres champs d’horizon comme le yoga qu’elle pratique depuis 15 ans dont 5 professionnellement. Cette passion représente pour elle un réel équilibre dans sa vie.

Être artiste, c’est se montrer, donner aux autres et vise l’intériorité. Le yoga est tourné vers soi et est plutôt intérieur. Cela me permet de me recentrer.

Le yoga est un moyen pour elle de se détacher du regard d’autrui et de se reconnecter à des choses profondes. La musique et le yoga sont comme un pas vers autrui pour le toucher d’une manière différente.

Son nouveau projet, soutenu par la famille Mack, combine ses deux passions : les yoga-concerts ! Ce concept mêle pendant 1h30 détente et chansons et se termine par un concert. Avec la complicité de Murray Hockridge, elle en a déjà donné cet été en Alsace. Ce format sera proposé lors du Ladies Only Festival qu’accueille Europa-Park Resort au mois de février : 3 jours consacrés à la danse, fitness, santé, beauté et au bien-être exclusivement pour les femmes.

 

Nous espérons vous avoir partagé toutes les ondes positives et musicales de Virginie Schaeffer ! Vous pouvez la retrouver au dîner-spectacle jusqu’au 13 février 2022 ainsi que sur Facebook et son site.