Nous avons testé pour vous des toboggans de Rulantica

Les premiers baigneurs vont bientôt pouvoir explorer Rulantica, le nouveau parc aquatique indoor qui est à couper le souffle ! Pour que tout fonctionne parfaitement et soit en place, de nombreux tests doivent être effectués au préalable. Nous étions présents lors des premières descentes et nous avons pu tester en avant-première les attractions de Rulantica. Vous découvrirez dans cet article pourquoi des tests sont nécéssaires pour des raisons à la fois technique et de sécurité. De plus, deux vidéos exclusives des toboggans Stormvind et Odinrås vous attendent !

 

Il est 8h30 du matin et tous les courageux testeurs attendent déjà avec impatience dans le hall de l’hôtel Krønasår, nous y compris. Stefan Jaufmann, le responsable des tests vérifie les personnes présentes et donne ensuite peignoirs et serviettes à tout le monde. Le petit groupe est ensuite conduit dans la halle qui renferme Rulantica. Bien que la construction se poursuive ici ou là, tout est pratiquement déjà en place. Presque toutes les attractions sont prêtes et les deux toboggans que nous allons tester ce jour-là sont déjà en service.

Tout d’abord, nous recevons un bref briefing dans lequel Stefan Jaufmann nous explique les consignes de sécurité et pourquoi les tests sont effectués. Pour en savoir plus, nous l’avons interviewé.

 

 

Bonjour Stefan, combien de testeurs sont présents aujourd’hui ?

Aujourd’hui il y a une vingtaine de personnes et nous avons besoin de 20 à 30 personnes par jour.

 

Un groupe assez important en soi. Pourquoi a-t-on besoin de ces personnes et pourquoi y en a-t-il tant ?

Avant qu’un toboggan ne reçoive l’approbation d’ouverture de la TÜV, un organisme indépendant de sécurité, il doit être testé au moins 100 fois. Ceci est dû au fait que le toboggan se comporte différemment après que quelqu’un, ou plusieurs personnes en l’occurence, aient glissé dessus. C’est pourquoi les toboggans sont ajustés en continu pendant les essais.

 

Dans quelle mesure un toboggan peut se « comporter différemment » et qu’est-ce qui peut être ajusté ?

Ça devient plus rapide. Les testeurs remarqueront qu’il y a une nette différence de vitesse entre la première et la dernière descente. Ainsi, pour qu’il ne se passe rien à la sortie du toboggan ou pour que l’eau ne déborde pas, le débit de l’eau est régulé. Le niveau d’eau dans le bassin de sortie doit également être correct.

 

Qu’est-ce que les toboggans ont de si spécial ici ?

Comme dans le parc, ce sont des attractions qui sont situés dans des espaces thématiques uniques et impressionnant. C’est une expérience où il y a beaucoup à voir en plus de la glisse.

 

Comment êtes-vous arrivé à ce poste ?

Je suis à Europa-Park depuis 12 ans et j’ai commencé à travailler sur Poseidon dans le service attractions. Plus tard, je suis devenu chef d’équipe, puis superviseur des attractions et au fil des ans, j’ai acquis suffisamment d’expérience à Europa-Park pour les mettre à profit à Rulantica.

 

Stefan Jaufmann, superviseur de Rulantica, dirige les tests des toboggans. 
Stefan Jaufmann, superviseur de Rulantica, dirige les tests des toboggans.

Après le briefing, les tests commencent. Pendant les dix premières descentes, monter les escaliers est un peu fatigant. Cependant, l’euphorie et le plaisir nous ont vite fait oublier ce sentiment. Les toboggans étaient vraiment géniaux ! Le premier toboggan que nous avons pu tester est Stormvind dans l’espace thématique Vinterhal. Le voyage commence dans une grande bouée à deux places et mène dans un énorme entonnoir, au milieu duquel nous avons été aspirés !

 

 

Le deuxième toboggan à l’ordre du jour était Odinrås et ses deux versions Hugin & Munin. A certains endroits, on peut voir les passagers du second toboggan voisin parallèle ce réveille l’esprit de compétition des glisseurs : qui arrivera en premier ? Nous l’avons essayé et nous avons pu participer à une course passionnante avec les autres testeurs.

 

Mais il n’y a pas que les toboggans qui sont prêts à l’emploi. Le cœur de l’univers aquatique intérieur, la grande piscine à vagues, est déjà en service. Ici aussi, nous étions sur place et avons assisté au premier test.

Les premières vagues passent de Surf Fjørd à Skip Strand
Les premières vagues passent de Surf Fjørd à Skip Strand

Surf Fjørd est situé au centre du parc t impressionne non seulement visuellement mais aussi techniquement.

Deux moteurs à haut rendement entraînent les deux turbines qui, à leur tour, produisent les vagues au moyen de la pression de l’air et de six clapets. Cela signifie que non seulement la hauteur et la force, mais aussi la structure des vagues peuvent être déterminées individuellement. Différents types de vague, d’intensité, de forme et de taille sont proposées dans des cycles aléatoires.

 

chevron-right chevron-left

L’éclairage de la piscine à vagues est un spectacle unique grâce à des effets de lumière élaborés, un jeu de couleurs subjuguant et un accompagnement musical. Lorsqu’il fait sombre le soir, l’éclairage sous-marin s’allume et illumine l’ensemble de la piscine.

« C’est une expérience magique pour toute la famille, avec chair de poule au programme, mais sans le froid ! »

nous explique Florian Wendling, électricien au département technique de Rulantica

 

Bei den Tests ist alles bestens koordiniert
Lors des tests, tout est coordonné

 

Les premières images ne sont pas trompeuses, Rulantica est presque terminé. Dans très peu de temps, tous les câbles, seaux et barrières qui peuvent encore être vus auront disparu. Même si nous vous avons donné un petit aperçu, il y a encore beaucoup d’autres attractions à découvrir ! Rendez-vous dès le 28 novembre pour partir à l’aventure !

Nach oben
Nous utilisons des cookies pour mieux appréhender votre utilisation de notre site, pour en optimiser le contenu selon vos besoins et vous garantir la meilleure expérience de navigation. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez les conditions de notre déclaration de confidentialité. Plus d’infos