Michael Mack répond à vos questions sur Pirates de Batavia !

Le 28 juillet approche à grands pas : les Pirates de Batavia reviennent ! Nous avons remarqué que vous aviez beaucoup de questions sur cette nouvelle version de l’attraction. Nous les avons rassemblées et sommes allés les poser à Michael Mack, associé-gérant d’Europa-Park. Il s’est non seulement prêté au jeu de l’interview mais a également répondu, en vidéo, à 3 des questions qui ont le plus suscité votre curiosité.

C’est devant l’attraction que Michael Mack vous a personnellement répondu en vidéo :

Question : Quelles animatroniques de l’attraction originale allons-nous revoir ? (Notamment le tigre, le singe avec la clé, le perroquet à l’entrée, le gorille)

Michael Mack : Ce que je peux déjà vous dire, c’est que 8 animatroniques de l’attraction originale ont survécu et vont être intégrées à la nouvelle ainsi que quelques automates d’animaux. À vous de retrouver tous les personnages animés mentionnés dans la question dès le 28 juillet. Petite exclusivité : un seul des animaux mentionnés ci-dessus ne sera pas présent dans l’attraction.

Question : Combien y a-t-il d’animatroniques dans la nouvelle attraction ? Qu’est-ce qui rend les nouvelles si uniques et qui les a fabriquées ?

Michael Mack : Dans la nouvelle attraction, nous pourrons voir plus de 100 animatroniques dont 8 de la version originale. Nous avons travaillé avec 3 des meilleurs fabricants : une entreprise allemande et deux des États-Unis.

Question : À propos du parcours : est-ce qu’il y aura à nouveau la descente avec le démon au début ? Est-ce que le trajet sera identique ou plus long ?

Michael Mack : Le parcours est presque identique y compris la descente du début qui vous ravira. Seul le démon n’a pas été repris.

Concept art de l'attraction
Concept art de l’attraction

Question : Quels seront les nouveaux effets spéciaux et les anciens qui ont été repris ? (Notamment : la cascade avec la projection lumineuse, le ciel étoilé, l’odeur)

Michael Mack : Les nouveaux bateaux sont techniquement d’un tout autre niveau. La technologie utilisée dans l’attraction est des plus modernes et vous pouvez vous attendre à de nombreux effets spéciaux. Pendant le trajet, vous serez à nouveau enchantés par un ciel étoilé étincelant, une projection sur écran d’eau et des animations vidéo magiques de Mack Animation.

Question : Est-ce que la bande-son et le making of seront disponibles en Blu Ray en magasin ? Y-aura-t-il aussi un film ?

Michael Mack : Oui, vous pourrez acheter le CD de la nouvelle bande-son. Le court-métrage « Cap sur Batavia », diffusé au Magic Cinema 4D, et la série des making of seront également disponibles à partir de l’année prochaine.

Bartholomeus van Robbemond

Question : Est-ce que cela a été  psychologiquement difficile de « remplacer » l’attraction originale des Pirates de Batavia ? Ou cela a été une joie de la reconstruire ?

Michael Mack : Pour les équipes qui ont travaillé sur cette attraction les mois passés, cela a été une véritable joie de prendre part à cette reconstruction. Mais bien sûr, le travail a aussi été très stimulant car l’ancienne attraction était remplie d’émotions et de souvenirs d’enfance. Mais nous sommes convaincus que l’équilibre entre modernité et nostalgie a été bien réalisé…

Question : Combien de litres d’eau et d’électricité consomme cette attraction ?

Michael Mack : Le bassin contient 2,5 millions de litres d’eau. À ce stade, nous ne pouvons pas encore dire combien d’électricité l’attraction consommera.

Question : Combien et qui ont été les acteurs internes et externes à Europa-Park impliqués dans la construction d’une telle attraction ?

Michael Mack : C’est une question difficile ! 20 personnes environ de l’équipe d’Europa-Park ont été activement impliquées dans la reconstruction. Sur le chantier, avec l’aide de prestataires extérieurs, il y avait jusqu’à 80 personnes.

Question : Quelle a été l’étape la plus difficile dans la reconstruction des Pirates de Batavia ?

Michael Mack : Cela a été un grand défi d’emporter les anciennes émotions avec nous et de replacer l’attraction en 2020. Cela a été une marche difficile sur une corde raide.

Les derniers mois avec la Covid-19 ont également été un défi très spécial pour le chantier car nous avons travaillé en partie avec des sociétés internationales. Les restrictions et les directives soudaines ont constitué un réel challenge. En raison des restrictions d’entrée, certains travailleurs ont manqué ou des matériaux ont été bloqués aux postes frontières. Heureusement, nous avons pu réagir rapidement et avec prévoyance, tout en terminant l’attraction à temps.

Question : Est-ce que la nouvelle version des Pirates de Batavia a une plus grande capacité d’accueil horaire par rapport à la précédente ?

Michael Mack : Non, la capacité est la même puisque les bateaux ont la même taille.

Vous en savez désormais sur la nouvelle version des Pirates de Batavia. Vous n’avez plus que quelques jours à patienter avant de la découvrir ! Pour plus de contenu exclusif, nous vous conseillons de suivre Michael Mack qui est très actif sur Twitter !

Nach oben
Nous utilisons des cookies pour mieux appréhender votre utilisation de notre site, pour en optimiser le contenu selon vos besoins et vous garantir la meilleure expérience de navigation. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez les conditions de notre déclaration de confidentialité. Plus d’infos