Halloween s’empare d’Europa-Park !

180 000 citrouilles et plus de 150 sorcières, squelettes et illuminations sinistres sont en place depuis le 26 septembre, date du lancement de la saison d’Halloween ! Les visiteurs sont sous le charme envoûtant de cette saison si emblématique du parc. Ce temps fort a nécessité de nombreux préparatifs ainsi qu’une importante organisation. La mise en place de toutes ces scènes uniques a été orchestrée par Klemens Hedrich, le directeur de l’atelier de décoration d’Europa-Park. Cette transformation a duré presque un mois entier. En collaboration avec la jardinerie, l’équipe de Klemens Hedrich a planifié les scènes élaborées année par année et s’occupe de l’entretien des personnages. Nous avons eu l’occasion de suivre notre professionnel de la décoration lors de la dernière ligne droite avant la saison d’Halloween.

Le décorateur Klemens Hedrich a coordonné la mise en place de plus de 150 personnages d'Halloween.
Le décorateur Klemens Hedrich a coordonné la mise en place de plus de 150 personnages d’Halloween.

« Après de nombreuses années d’expérience, la mise en place des décorations d’Halloween est désormais une évidence. Toutes les personnes impliquées font cela depuis des années et sont des experts absolus dans leur domaine. Chacun sait ce qu’il doit faire » relate Klemens Hedrich.

18 collaborateurs ont alors passé plus de deux semaines à s’occuper principalement de fantômes, de vampires ou de squelettes et les ont amenés sur les lieux définis avec des voiturettes électriques, des remorques et des chariots élévateurs. Mais cela nécessite beaucoup de travail et surtout une bonne organisation. La journée des équipes débutait à 6h chaque matin et continuait, pour la plupart des décorateurs, en coulisses dès l’arrivée des premiers visiteurs à 9h.

chevron-right chevron-left

Les dernières finitions pour toujours plus d’horreur

Dans l’atelier de la centrale hydroélectrique sur l’« Alte Elz », rivière qui traverse Europa-Park, les dernières finitions étaient encore en cours dans les jours qui ont précédé le début de la saison d’Halloween. Alors que presque tous les éléments décoratifs du parc étaient déjà en place, les visages sombres de certains monstres et zombies ont été rafraîchis afin de couper le souffle aux visiteurs. Une nouveauté cette année : un point photo en forme de citrouille géante a été mis en place, à travers lequel les visiteurs les plus courageux peuvent passer la tête pour une photo souvenir.

Un décorateur de notre atelier a conçu ce point photo effrayant pour nos visiteurs.
Un décorateur de notre atelier a conçu ce point photo effrayant pour nos visiteurs.

Une saison qui se prépare

L’ensemble des décorations d’Halloween était stocké à Herbolzheim, à quelques kilomètres seulement de Rust. À partir de mi-août, les décorations ont été rapatriées depuis l’immense entrepôt extérieur à Europa-Park. Le travail de montage en tant que tel a alors pris deux semaines.

« 90 % des décorations étaient déjà sur place, au parc, une semaine avant le début de la saison d’Halloween, nos décorateurs ont donc eu tout le temps de les retoucher. Après tout, tout doit être parfait le 26 septembre », explique Klemens Hedrich.

Avec plus de 150 personnages d’Halloween et d’innombrables autres éléments de décoration, il y a toujours quelque chose à faire pour les collaborateurs dévoués des ateliers. Il arrive parfois que l’entretien prenne un peu plus de temps que prévu ou que des améliorations spontanées soient apportées au cours de la saison :

« Les éléments décoratifs qui doivent encore être réparés seront installés plus tard. L’avantage est qu’il y a toujours de nouvelles choses à découvrir pendant la saison d’Halloween. C’est ce qui rend les visites répétées à l’automne si attrayante. »

De nombreux personnages changent de lieu d’une saison à l’autre ou font même une courte pause. La variété est garantie pendant la saison d’Halloween !

Où se cache le dinosaure cette année ? Ouvrez l’œil lors d'une promenade dans le quartier autrichien !
Où se cache le dinosaure cette année ? Ouvrez l’œil lors d’une promenade dans le quartier autrichien !

Pour Klemens Hedrich, la grande pyramide aux 800 citrouilles du quartier russe et la petite boutique de l’horreur dans l’Allée Allemande sont les projets les plus élaborés pour Halloween.

« Pour construire la petite boutique de l’horreur, nous avons besoin d’équipements imposants. Grâce à une grue mobile, de nombreux collaborateurs ont mis en place la boutique en une seule nuit afin que nos visiteurs ne soient pas dérangés par cette installation. Il s’agit d’un chef-d’œuvre de mon équipe chaque année ! »

Le service de décoration a réalisé toute cette mise en place en coordination avec la jardinerie. Ainsi, en plus des 18 décorateurs, 45 jardiniers ont dispersé les innombrables citrouilles et entretiennent les parterres d’automne.

« La pyramide de citrouilles est l’un des nombreux exemples de cette belle coopération », souligne Hedrich. « Nous avons installé la construction de base, y compris l’éclairage d’ambiance, qui brille à travers le film blanc, et la jardinerie a ensuite mis en place les 800 citrouilles. »

chevron-right chevron-left

Une multitude de citrouilles

De l’ovni blanc au nain vert en passant par le géant des arachides, toutes les couleurs et toutes les formes peuvent être admirées à Europa-Park à l’occasion d’Halloween. On ne trouve plus de décorations de citrouilles nulle part ailleurs en Allemagne. Sur une superficie de près de 20 hectares, les fruits d’automne poussent directement dans la région. Plus de 80 variétés mûrissent dans les champs de Schwanau-Wittenweier, chez l’agriculteur Peter Rauer. Depuis 25 ans, il fournit à Europa-Park des citrouilles biologiques de qualité pour Halloween.

chevron-right chevron-left

Les différentes variétés sont réparties par quartier thématique pour un rendu particulièrement harmonieux. Juste après l’entrée principale de l’Allée Allemande, les visiteurs sont surtout accueillis par la citrouille typique d’Halloween : la Renegade.

On prend conscience de l’ampleur du travail qui se cache derrière la décoration naturelle lorsqu’on apprend que chacune des 180 000 citrouilles passe au moins six fois entre les mains des agriculteurs et des jardiniers jusqu’à ce qu’elle soit à sa place. Lorsqu’elle est récoltée, elle est transportée jusqu’à l’andain, de là jusqu’à la remorque qui transporte les fruits à la ferme, puis jusqu’à un bassin d’eau et, après deux lavages, jusqu’aux grandes caisses qui sont finalement apportées à Europa-Park. Les citrouilles sont ensuite amenées à leur place dans les 15 quartiers thématiques européens pendant les cinq semaines suivantes par de nombreuses petites équipes de la jardinerie du parc.

Cette année, certaines citrouilles resteront à Europa-Park pendant quelques semaines de plus. Avec la nouvelle saison HALLOWinter, les visiteurs pourront profiter des fantômes et des sorcières jusqu’au 27 novembre. En novembre, vous pourrez vous émerveiller devant un mix parfait entre l’épouvante inquiétante d’Halloween et la magie des semaines hivernales au parc. Les citrouilles sont également particulièrement adaptées à la décoration pendant cette longue période, car elles peuvent être stockées jusqu’à un an, comme Peter Rauer l’a lui-même testé.

chevron-right chevron-left

Le décorateur Klemens Hedrich est également satisfait de la façon dont les nombreuses citrouilles décorent les personnages et les scènes d’Halloween. « C’est surtout l’atmosphère automnale créée par les nombreux et magnifiques massifs de citrouilles et de plantes que je trouve superbe ! ».

Depuis le 26 septembre, la saison d’Halloween bat son plein à Europa-Park notamment grâce à nos décorateurs et jardiniers !